En Espagne bientôt la résurrection du franquisme ?

Les chroniques d Olivier Nottale / société / 17/05/2021

La droite triomphe aux régionales à Madrid, revers pour Pedro Sanchez d’accord oui mais quelle droite. Viva Franco !


La grande gagnante de ces élections se nomme Isabel Diaz Ayuso c’est ce que nous raconte l’AFP repris par Le Point entre autres.



La droite espagnole et sa figure montante, Isabel Diaz Ayuso, ont donc triomphé mardi 4 mai aux élections régionales à Madrid, infligeant un revers cinglant au Parti socialiste du Premier ministre Pedro Sanchez Isabel Diaz Ayuso, présidente sortante de la région et membre du Parti populaire (PP) sorte de LR à la sauce ibère, a doublé son score du dernier scrutin régional, datant de mai 2019, en remportant 64 sièges sur 136 au parlement régional et totalisant plus de 43 % des voix. Le PP ne disposant pas de la majorité absolue, fixée à 69 sièges, il sera contraint de nouer une alliance avec le parti d’extrême droite Vox sorte de RN sauce piquante (13 sièges), qui soutenait déjà Isabel Diaz Ayuso depuis deux ans. De quoi donner des idées à certains chez nous ?


Le Parti socialiste de Pedro Sanchez, qui a tenté de mobiliser l’électorat de gauche en brandissant la menace de l’extrême droite, un chiffon rouge qui n’effraie plus les taureaux subit une déroute et perd douze députés régionaux. L’ensemble de la gauche totalise 59 sièges, soit moins que la candidate du seul PP.

Et le tout avec une très forte mobilisation


Malgré la pandémie, les plus de 5,1 millions d’électeurs, appelés à élire 136 députés parmi six partis en lice se sont déplacés en masse, la participation étant estimée à près de 75 %, soit une hausse de 10 points par rapport au précédent scrutin, de quoi pouvoir nous donner des leçons de démocratie électorale sans doute.


À deux ans des prochaines élections législatives, le PP a présenté cette élection comme une sorte de répétition générale…




(à suivre…) lundi 17 mai 2021 - 10h20 / 17h15



O.Nottale