La Guinée nouveau théâtre d’un foyer épidémique du virus Ebola

la science s amuse / culture / 24/03/2021

Bonjour et bienvenue à tous et toutes dans ce nouveau numéro de la Science s’aMuse, l’émission co-produite par l’Université de Montpellier et Divergence-fm qui vous emmène en croisière dans les laboratoire de l’archipel Muse. Lors de notre précédente émission nous nous étions quittés dans l’Atlantique où nous avaient emmené la migration des oiseaux marins. Cette semaine nous mettons le cap au Sud direction la Guinée. Ouvert sur la côte atlantique ce pays francophone d’Afrique de l’Ouest s’étend entre la Guinée Bissau, le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire et la Sierra Leone.


Le 14 février dernier, l’OMS déclarait la Guinée nouveau théâtre d’un foyer épidémique du virus Ebola. En 2013 déjà, une épidémie parti la aussi de Guinée, occasionnait plus de 11 000 morts en Afrique de l’Ouest, osant même une percée aux Etats-Uns et en Europe, avant d’être contrôlée en 2016. Une résurgence de la maladie dont l’origine étonne la communauté scientifique puisque le patient index ou patient zéro pourrait être un survivant de la précédent épidémie. Un changement de paradigme dans la façon d’envisager cette maladie qui s’inscrit dans le prolongement des découvertes publiées par nos deux invités: Eric Delaporte et Alpha Keita qui nous parlera en direct de Conakry.


Tous deux sont membres de l’équipe Transvihmi, d’ailleurs dirigée par Eric Delaporte. Une unité de recherche qui rassemble de nombreux spécialiste du VIH et depuis plusieurs années d’Ebola.

Ensemble, ils ont publié le 22 février dernier dans la revue Clinical Infectious Diseases un article mettant en évidence, dans la cohorte Post-Ebo-Gui, l’existence de forme longue de la maladie Ebola avec des symptômes toujours présents chez certains survivants quatre ans après leur infection. Une étude fruit d’une collaboration entre l’Inserm, l’IRD, les Universités de Montpellier et Conakry et le laboratoire guinéen Cerfig dont vous nous direz également un mot.


La Science s’aMuse, vous avez la carte on embarque pour la Guinée !


Pour en savoir plus :
https://presse.inserm.fr/survivants-debola-des-sequelles-encore-presentes-quatre-ans-apres-avoir-ete-declares-gueris/42304/

https://academic.oup.com/cid/advance-article/doi/10.1093/cid/ciab168/6148739




Diffusion mercredi 24 mars 2021 - 18h30
Rediffusion jeudi 25 mars 2021 - 12h30



Animation L.Lecherbonnier / A.Periault
Réalisation B.Bertrand