Dans la décision, quelle place pour le corps ?

Agora des savoirs / culture / 02/12/2020

Le cerveau, avec ses milliards de neurones, chacun connecté à des milliers d’autres, intègre et traite les informations provenant de son environnement extérieur mais aussi de l’intérieur du corps, en particulier des organes internes. Il est à l’origine de nos pensées, de nos émotions, de nos prises de décision et de nos comportements. Il nous permet d’apprendre, de nous adapter à de nouveaux environnements et d’interagir socialement avec les autres. Ainsi, à la question « qui décide ? » la plupart des humains répondent « moi, mon cerveau ». Mais comment prend-il ses décisions, des plus simples aux plus complexes ? En est-il, en est-on toujours maître ? Cette question épineuse sera abordée à partir d’exemples expérimentaux qui mettent en évidence le rôle central du cerveau dans la prise de décision, mais montrent aussi comment le cerveau appelé à décider, dépend des informations qu’il reçoit de son environnement, et en particulier des organes internes du corps.


Neurobiologiste chargée de Recherche dans l’unité Inserm de Neuropsychiatrie, elle est spécialisée dans les questions de gestion du stress aigu ou chronique ainsi que les questions du développement de troubles psychiatriques à la suite d’exposition à des événe-ments de vie graves (ex: agressions, attentats terroristes, etc). Elle s’intéresse également aux différentes formes de résilience, mentales et somatiques.



Une conférence proposée par Dr. Isabelle CHAUDIEU, Inserm, CHU Montpellier, site de la Colombière, Neuropsychiatrie.




Diffusion en direct du Centre Rabelais de Montpellier mardi 2 décembre 2020 - 20h00
Rediffusion samedi 5 décembre 2020 - 14h00