Alphonse Allais dans un bidonville

Human Bashing / société / 07/06/2021

Dans un aphorisme fameux, généralement attribué à Alphonse Allais, le créateur de la belle-mère explosive et l’inventeur du fusil à aiguille indiquait qu’il faudrait construire les villes à la campagne, car l’air y est plus sain. Un aphorisme, je vous le rappelle, n’est pas un courant dissident du Parti socialiste, mais une sentence exprimée en peu de mots, et qui résume un principe sous un aspect un peu singulier. Dans le genre, je me permets de vous recommander ceux de Friedrich Nietzsche, philosophe allemande du 19ème siècle comme chacun sait.




On ne sait pas ce qu’aurait dit Alphonse Allais en découvrant, dans une étude publiée par la division de la population des Nations Unies, que la population de la planète, actuellement et au doigt mouillé de 7,7 milliards d’habitants, devrait bondir, comme on dit, à 9,7 milliards en 2050, mais je suis sûr que, entre « bondir » et doigt mouillé, il nous aurait trouvé quelque chose. Il aurait pu souligner, par exemple que, comme toute les prétendues sciences humaines, la démographie n’est pas une science et que, au lieu de 9,7 milliards, ça pourrait être 8,456 ou aussi bien 10 et des poussières. Le problème c’est que, en tout état de cause, et même avec le doigt mouillé, tout le monde semble d’accord pour dire que la population va augmenter, notamment en Afrique subsaharienne, qui devrait carrément voir sa population doubler.






Diffusion  lundi 7 juin 2021 - 10h40 / 17h40




Y.Desrichard