Soleil de nuit

Melimelomane / musique / 18/06/2019

Mélimélomane accueille Radio-France, ou plutôt, plus modestement, Jean-Pierre Rousseau directeur du festival Radio-France Occitanie Montpellier pour parler de la toute prochaine édition du festival. Cette 35e édition, nous l’attendons avec impatience car elle nous emméner vers des contrées musicales que Mélimélomane apprécie tout particulièrement. Cette année en effet, le cap est mis vers le Cap Nord, vers les espaces, les lumières et l’ampleur des musiques du nord de l’Europe, des pays Balte aux régions laponnes.
Comme toujours, la programmation partira de paysage familier pour nous inviter aussitôt à l’aventure et des territoires sonores souvent méconnus, voire inconnus. Dès le preimer grand concert symphoniqiue, la baguette de Neeme Järvi nous montrera le chemin qui va de Jean Sibelius à Edurad Tubin dont vous pourrez découvrir la puissante 5e symphonie. Puis son fils Kristjan Järvi nous fera entendre entre autres les chants du Cantus Arcticus d’Einojuhani Rautavaara et nous proposera aussi sa propre musique. De concert en concert nous pourrons aller de découverte en découverte : depuis l’envoutante symphonie funèbre de Joseph Martin Kraus, le « Mozart suédois », jusqu’au création du suédois Magnus Lindberg (qui sera lui-même au piano dans des « rencontres inattendues » le 24 juillet).
Pour autant, si l’on voyagera dans l’espace et le temps, l’année 2019 ne sera pas oubliée et vous pourrez aussi découvrir des aspects méconnus de l’oeuvre d’Offenbach ou de Berlioz et ses successeurs. Vous aurez aussi l’occasion de découvrir une autre rareté : le grand opéra Ferval de Vincent d’Indy qui apparaît comme un Wagner très français, presque plus wagnérien que le grand Richard lui-même.
Du 10 au 26 juillet c’est donc bien au-delà de Montpellier que l’on pourra s’embarquer pour des voyages musicaux poétiques ou surprenants. Voir même poétiques et surprenants. Toujours profondément musicaux. Les grands noms (ceux qui nous sont familiers, tel les pianistes Evgueni Kissin ou Nelson Freire) côtoieront comme d’habitude les révélation et les découvertes, qu’il s’agisse des compositeurs ou de leurs interprètes.

Un festival de passions – par et pour des passionnés toujours curieux – qui nous ouvre en grand les portes de la musique, investissant quelques 70 lieux différents, d’un bout à l’autre de la région Occitanie.
Pour en savoir plus, il vous suffit de visiter le site du festival.

Par ailleurs, Divergence FM suivra tout cela de près, de très près, et vous offrira des émissions spéciales tout au long de cette quinzaine hautement musicale.

Peu de musique dans cette émission (mais nous nous rattraperons, c’est promis!) si ce n’est quelques mesures de la 5e Symphonie d’Eduard Tubin interprétée l’orchestre symphoniuqe de Bamberg dirigé par Neeme Järvi (CD Bis).

Invité J.P. Rousseau


Diffusion mardi 18 juin 2019 - 15h03
Rediffusion jeudi 20 juin 2019 - 15h03/ dimanche 23 juin 2019 - 9h30




Animation M. Ossorguine
Réalisation L Ribes