Comment VOX a poussé la porte des Cortes

Les chroniques d Olivier Nottale / société / 06/05/2019

En Espagne le Congrès des députés (en espagnol : Congreso de los Diputados) est la chambre basse des Cortes Generales.
Constitué de 350 députés élus pour un mandat de quatre ans au scrutin proportionnel plurinominal, il exerce le pouvoir législatif, budgétaire et de contrôle du gouvernement. Il siège au palais des Cortès, à Madrid.
Après l’élection du dimanche 28 avril, ni le bloc de gauche (Podemos et PSOE), ni celui des droites (Ciudadanos, Parti populaire et Vox) ne disposent d’assez de sièges pour obtenir une majorité absolue voilà la principale leçon de ce scrutin des législatives en Espagne.
Le parlement espagnol ressemblera à un patchwork et pour gouverner Pedro SANCHEZ le leader du PSOE et actuel premier ministre devra trouver des alliés ou gouverner sans majorité.
Les petits partis régionaux et indépendantistes seront donc les faiseurs de rois.
Mais avant que la tambouille post-électorale prenne, revenons sur le phénomène VOX.
Comment Vox, le parti d’extrême droite, a conquis les électeurs grâce aux réseaux sociaux il aura 24 élus dans la nouvelle chambre.
« Avec près de 10 % des voix, le parti d’extrême droite Vox a réalisé dimanche une véritable percée aux élections législatives espagnoles », écrit Hakima Bounemoura pour le quotidien gratuit 20 minutes.
Vox a été leader sur les réseaux sociaux, avec en mars 33 % de toutes les interactions («like », commentaires…) des comptes officiels des principaux partis.
« Nous avons opté pour une stratégie de communication directe à travers les réseaux sociaux », a expliqué le responsable du parti, Santiago Abascal…





(à suivre…) Lundi 6 mai 2019 - 10h20 / 17h15


O.Nottale