Hugo Friedhofer, de Wyler à Brando

24 notes/seconde / musique / 10/04/2019

Hugo Friedhofer, né en 1901 à San Francisco, mort en 1981 à Los Angeles, est le fils d’immigrés allemands. Très jeune, il apprend le violoncelle, dont il jouera un temps, et la composition. Il arrive à Hollywood en 1929, aux débuts du cinéma parlant, et devient dans un premier temps arrangeur et orchestrateur, auprès de célébrités comme Max Steiner ou (surtout) Erich Wolfgang Korngold.

Il signe sa première partition dès 1931, mais doit attendre 1938, et "Les aventures de Marco Polo", pour commencer à être reconnu. La consécration viendra huit ans plus tard, quand il reçoit l’oscar de la meilleure musique de film pour la musique de "Les plus belles années de notre vie", un très sensible et très honnête film de William Wyler consacré à la réinsertion difficile des soldats américains dans les Etats-Unis de l’après-guerre.

Dès lors, il composera régulièrement pour des films de prestige ou de grosses productions, comme le "Jeanne d’Arc" de Victor Fleming, "La mousson" de Jean Negulesco, "Le bal des maudits" d’Edward Dmytryck ou le merveilleux "Elle et lui" de Leo McCarey. L’une de ses dernières partitions sera pour le curieux western "La vengeance aux deux visages", surtout connu pour être l’unique film à avoir été réalisé (et interprété) par Marlon Brando.



Diffusion mercredi 10 avril 2019 - 18h30
Rediffusion jeudi 11 avril 2019 - 12h30


Animation Y.Desrichard
Réalisation B.Bertrand