Paris vu d’Amérique

24 notes/seconde / musique / 27/03/2019

On le sait, Paris est, avec Venise, New-York et Montpellier (bien entendu je plaisante) une des villes les plus filmées au monde, ou, en tout cas, représentée au cinéma. Le cinéma américain n’est pas en reste, qui a situé bien des intrigues, notamment de comédies musicales, avec, entre autre, le bien nommé « Un américain à Paris », avec Gene Kelly et la toute jeune Leslie Caron, et « Drôle de frimousse », avec la toute jeune Audrey Hepburn et le beaucoup moins jeune mais toujours fringant Fred Astaire.


Côté films policiers, on écoutera aussi les partitions de « Charade », toujours avec Audrey Hepburn et, cette fois, le fringant (mais plus tout jeune non plus) Cary Grant, musique de Henri Mancini, mais aussi de « Frantic », film plutôt sombre signé Polanski, avec Harrison Ford dans le rôle principal – et une musique signée Ennio Morricone.


Et puis, c’est plutôt rare pour être signalé, on écoutera un peu de Hans Zimmer, avec un extrait du « Da Vinci Code » (qui ne serait rien sans Paris) et qui est, pour une fois, supportable (supportable j’ai dit).