Pédophilie, l’église a retrouvé le coupable : Satan !

Les chroniques d Olivier Nottale / société / 01/03/2019

Ouf ! Enfin après des recherches sérieuses et approfondies, l’Église catholique par la voix de son grand chef le pape a livré les coupables des innombrables d’actes de pédophilie recensés en son sein par des prêtres et couverts souvent, pour ne pas dire toujours, par la hiérarchie qui parfois en faisait aussi partie des prédateurs.
Pourtant dimanche dernier, les victimes et nous aussi les observateurs nous avions cru qu’enfin l’Eglise allait livrer les  coupables à la justice des hommes en facilitant les enquêtes.
Mais en fait il n’y a qu’un seul coupable et l’église l’a retrouvé : Satan bien sûr !
 
Pour Cécile Chambraud dans un article publié le 24 février 2019  pour Le Monde.fr : le pape déçoit les victimes et c’est le moins qu’on puisse dire !
En invoquant « Satan » et le « mal », le pape François « n’a pas abordé directement les problèmes de l’Église », selon les victimes. Écrit-elle.
 
Pour les mesures « concrètes », il faut encore attendre. Le pape François a conclu, dimanche 24 février, une inédite « rencontre sur la protection des mineurs dans l’Église » catholique, en cherchant à trouver une « signification » d’ordre théologique aux violences sexuelles sur mineurs au sein de son institution.
 
Derrière les abus sexuels, « il y a Satan », a-t-il affirmé lors d’un discours de clôture prononcé à l’issue d’une messe célébrée dans la salle Regia du Vatican, devant les 190 participants (présidents de conférences épiscopales, supérieurs d’ordres religieux…) de ce sommet réuni à Rome depuis jeudi. « Nous sommes aujourd’hui face à une manifestation du mal flagrante, agressive, destructrice », a affirmé le pontife argentin.
 
Les représentants d’associations de victimes de différents pays, qui…



(à suivre…) Lundi 4 mars 2019 - 10h20 / 17h15


O.Nottale