Interview Jusqu’ici tout va bien et blind test banlieues

Cinerama / culture / 27/02/2019

LES INTERVIEWS

On va passer un court moment avec Mohamed Hamidi, le réalisateur du très surprenant La vache revient dans les salles avec Jusqu’ici tout va bien, un clin d’oeil à peine voilé, puisqu’il s’agit d’un film se déroulant en banlieue. Dans cette comédie tirée par Gilles Lellouche et Malik Bentalha, le réalisateur – qui a longtemps vécu à Bondy – avance avec ses personnages bienveillants pour dresser un portait d’une banlieue parisienne où les bonnes volontés et les talents sont partout, pourvu qu’on s’y attarde.

On écoutera également le réalisateur chinois Jia Zhangke. Le film qu’il a présenté à Cannes en mai dernier, Les Eternels (Ash is purest white), est enfin sorti sur les écrans. Un film noir en trois parties où l’amour perd de son éclat, mais les liens qui unissent les amoureux demeurent. Tout cela sur fond d’une Chine qui se transforme sous l’effet d’un capitalisme vorace.

LE  BLIND TEST

Le film de Mohamed Hamidi nous donne l’occasion de jouer à un blind test spécial films sur la banlieue. Y aura du facile et du… facile…

LES CHRONIQUES

Jusqu’ici tout va bien

Celle que vous croyez

Wardi

Les Eternels (Ash is purest white)

LES REMERCIEMENTS

On tient à remercier le cinéma Diagonall’Utopia, les cinémas Gaumont et CGR qui nous facilitent le travail… et les distributeurs qui nous font confiance…