Paris 2024

3 minutes chrono / société / 22/02/2019

« Trois minutes pour parler sport, mais pas que… »
« Paris 2024 : la présence du break dance dans les sports additionnel suscite la polémique. »
Peut-on lire dans un article publié le mercredi 20 février sur le site l’Équipe en ligne.
La liste des sports additionnels annoncée jeudi matin par le comité Paris 2024 fait déjà jaser avec la présence du ou de la break dance.
Rachel Pretti raconte l’histoire :
«J’accepterai que l’on perde contre le squash, mais contre la break dance, c’est hallucinant !», n’en revient toujours pas Jean-Pierre Guiraud, président adjoint de la Fédération française de billard en charge du comité de pilotage de la candidature de la discipline aux JO. «C’est la confusion la plus totale», renchérit Jacques Fontaine, président de la Fédération internationale de squash. La liste des sports additionnels aux Jeux 2024 fait déjà des vagues. «Il y a une confusion du genre et des genres pour presser le COJO à dévoiler sa liste. Les fédérations ne sont pas conviées à cette annonce», ajoute Patrice Martin, président de la Fédération française de ski nautique et wakeboard, lui aussi prétendant à l’entrée au programme des Jeux.
 
Selon nos informations, qui confirment la révélation de France Info, les Jeux sont bien faits puisqu’il y a bien quatre sports sur la liste : l’escalade, le surf en site naturel, le skateboard et donc la break dance.
 
Mais pas de décision définitive avant fin 2020.
Voilà près de deux ans que les démonstrations de break dance meublent les intermèdes des matches de basket 3X3. La discipline, née dans les années 1970, a définitivement marqué des points aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires, en octobre dernier, avec sa compétition mixte où les concurrents s’affrontent en duel sur des passages notés par des juges en fonction de la difficulté des figures. Le Français, Martin Lejeune, seize ans a remporté la médaille d’argent et fait une démonstration lors de la soirée des Champions à l’INSEP le 5 février dernier avec Carlota Dudek, qui a terminé 4e aux JOJ. Avec la break dance aux Jeux 2024, la France ferait partie des favoris avec les États-Unis, deuxième nation au monde du hip-hop, selon l’autre appellation de la break dance.
 
Restent encore des étapes à franchir. Selon le calendrier officiel…



(à suivre…) Vendredi 22 février 2019 - 10h20 / 17h15



O.Nottale