Hommage à Serge Uberti

itw Culture / culture / 25/01/2019

" Je suis peut-être un faux peintre et un faux sculpteur "    Disait Alberto Giacometti.
"Je ne sais pas si Serge est un peintre ou un sculpteur, ses peintures me touchent comme des sculptures en attente d’un volume, ses sculptures, les ombres qu’elles projettent, semblent dessiner une surface, vouloir redevenir peinture…"
Paolo Costantino
Professeur universitaire de biologie moléculaire – Rome
 
« Pour le fond, un travail empreint de notre culture et de notre imaginaire méditerranéen, ses précieux repères symboliques mystiques et sacrés, mais aussi reflet d’une perception sensible des choses et du monde, en prise directe avec le réel, les choses de la vie, un univers sensuel et poétique.
Quant à la peinture, elle est toujours plus riche : la matité des terres et la densité des matières au support de toile de papier ou de bois pour la transcription des choses tangibles y côtoient la transparence légère des pigments dilués en glacis pour l’évocation des âmes... On assiste, du corps à l’âme à la mise en image d’un très beau dialogue ! Intarissable et brillant… »
Ce texte est de Henri-Michel MORAT (le Président fondateur de l’ARPAC).
 
C’est avec lui que nous allons évoquer un artiste attachant qui s’est éteint en 2018.
Il se trouve qu’Olivier NOTTALE, l’actuel président de Divergence FM a connu Serge UBERTI du côté de Clermont-l’Hérault…
Beaucoup d’émotions sans doute pour Serge, qui n’a laissé que des souvenirs chaleureux dans l’Hérault, à ROME et ailleurs.




Diffusion vendredi 25 janvier 2019 - 10h30


O.Nottale