Scandale dans le football en Belgique

3 minutes chrono / société / 12/10/2018

Depuis le milieu de la semaine, la Belgique est secouée par les vagues produites par ce que Yohann Hautbois titre pour le journal l’Équipe daté du 10 octobre : «  La Belgique rattrapée par ses démons »
La justice belge mène une opération d’ampleur dans le milieu du football depuis le milieu de la semaine. Il est question ni plus ni moins  de blanchiment d’argent et de matches truqués.
La Belgique ne pense plus à sa génération dorée, ni à la demi-finale de Coupe du monde perdue contre la France (0-1, le 10 juillet), mais à la vaste opération lancée par la justice dans neuf clubs pros et qui a concerné également des agents, des journalistes, des avocats, des arbitres commente le journaliste.
L’affaire ne fait pas rire du côté d’Anderlecht du Standard de Liège ou encore au FC Bruges, Genk, La Gantoise, Courtrai, Lokeren, Ostende ou Malines.
Du beau monde sur la sellette avec le sourire en coin du  Manneken-Pis semblant se soulager sur l’affaire.
Avec des ramifications, notamment en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine. Au total, cent quatre-vingt-quatre policiers en Belgique et trente-six à l’étranger ont participé à cette action, ce qui dit beaucoup de cette «affaire tentaculaire», selon Jonathan Lange, journaliste au quotidien national, la Dernière Heure…




(à suivre…) vendredi 12 octobre 2018 - 10h20 / 17h15


O.Nottale