Fiesta Sète 2017 - Festival Radio France Occitanie Montpellier 2017

L entracte / culture / 29/06/2017

Pour cette dernière émission de la saison l’entracte parlera de Fiesta Sète et du festival Radio France Occitanie Montpellier.

Pour en parler au micro d’Alain Vacquié :

José Bel pour Fiesta Sète



C’était il y a vingt-et-un ans… le ti punch était plus à la mode que le mojito, et Wim Wenders ne s’était pas encore entiché de papys cubains qui ne tarderaient pas, dans le sillage de son Buena Vista Social Club, à chavirer les plus grandes scènes internationales. Mais la toute jeune association Métisète ne jurait déjà que par les rythmes afro-cubains. En 1997, étourdi par une petite brise de mer, José Bel, Monsieur Open Music, disquaire mythique à Sète (de 1975 à 2002), passionné de musique et militant culturel au sein des maisons de jeunes et ciné-club décide de prolonger son amour pour la musique en créant un festival qu’il dirige encore à ce jour bénévolement. Accompagné de quelques locos locaux tout aussi passionnés ils ont décrété que la Corniche sétoise valait bien le Malecon havanais, et que le temps était idéal pour mettre à flots le festival Fiesta Latina. La voile latine les a ensuite poussés vers d’autres rivages, de l’océan Indien à l’Afrique en passant par les Balkans : tout un monde de musiques que le festival, judicieusement rebaptisé Fiest’A Sète, n’a de cesse d’explorer depuis pour vous en faire partager les richesses.
C’était il y a vingt-et-un ans, et le monde n’était pas encore à portée de clic. Car certes, on peut aujourd’hui, sans quitter son fauteuil, découvrir un groupe underground de Kinshasa ou même assister au concert d’un artiste culte pakistanais disparu depuis quinze ans. Mais essayez donc, face à votre écran d’ordinateur, de goûter cette étourdissante brise de mer, et la douceur d’un soir d’été sublimée par une langue inconnue ; essayez donc, grâce à internet, de taper dans la main d’une légende de la trempe de Bootsy Collins ou Nile Rodgers, de danser au milieu des musiciens de Toto La Momposina, de croiser le regard chaleureux et le sourire radieux de Boubacar Traoré. Essayez donc, de ressentir l’émotion de la rencontre, la douce vibration de la fête partagée, l’intensité de la musique vivante. Pas gagné…
Oui, musiques vivantes plutôt que musiques du monde tout simplement parce que celles que nous chérissons parlent au présent de notre monde d’aujourd’hui. Nos choix restent ainsi guidés, pour l’essentiel, par une certaine idée de la modernité, du métissage et du mouvement. Rien ne nous enthousiasme autant que les propositions musicales aux saveurs inédites, les mixtures les plus audacieusement relevées, à condition que qualité et plaisir soient au rendez-vous !



Jean-Pierre Rousseau pour le festival Radio France Occitanie Montpellier



« Célébrer le centenaire de l’année 1917, c’est mettre l’accent sur l’incroyable foisonnement artistique et musical qui naît du chaos politique et social partout en Europe. » C’est avec ces mots que Jean Pierre-Rousseau présente la prochaine édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier. Du 10 au 28 juillet, la manifestation mettra l’accent sur la Révolution russe, ses origines, ses circonstances, avec notamment la 12e Symphonie de Chostakovitch, L’ Année 1917 , interprétée par l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et Andris Poga, la cantate Octobre de Prokofiev par le Chœur et l’Orchestre Philharmonique de Radio France avec Albina Shagimuratova, ou encore un concert des Chœurs de l’Armée Rouge.
D’autres révolutions seront également explorées, comme la Révolution française avec un programme interprété par Le Concert de la Loge dirigé par Julien Chauvin. Et de nombreux moments forts sont annoncés, parmi lesquels un concert Mozart de Fazil Say, Les Puritains de Bellini avec Karine Deshayes dans le rôle d’Elvira et Siberia de Giordano avec Sonya Yoncheva en Stephana.
Cette année le festival s’étend et s’ancre dans sa nouvelle grande région, l’Occitanie, née de la fusion entre le Languedoc-Roussillon et le Midi-Pyrénées. La manifestation s’ouvre à de nouveaux lieux, notamment Toulouse, Pibrac, Marciac, et s’implante dans 56 communes.



Diffusion jeudi 29 juin - 18h30
Rediffusion vendredi 30 juin - 12h00



Animation A.Vacquié
Réalisation B.Bertrand

Portfolio