Joy spring

Jazz en standards / musique / 09/05/2017

Joy Spring est un standard récent puisqu’il a été composé par le jeune Cliford Brown et 1952.avec Zoot Sims en 1952 et avec Max Roach en 1954 : Clifford Brown and Max Roach quintet avec Harold Land (st) Richie Powell (p) Georges Morrow (b).
Les paroles de ce morceau furent composées par Jon Hendricks en 1985 à la faveur d’un album du groupe vocal Manhattan Transfer intitulé Vocalese et enregistrées sous le titre Sing Joy Spring.
Bien des standards furent des chansons (paroles et musique) tirées de comédies musicales ou de spectacles populaires ; Joy Spring fait parti de la deuxième catégorie de standards, ceux qui furent composés par des musiciens pour leur propre répertoire sans que les paroles ne soient indispensables. Ce sont des compositions que l’on trouvent dans la seconde moitié de l’histoire du jazz même si subsistent encore des standards du premier genre.
Malgré sa très courte carrière (1930-1956), Clifford Brown laisse un souvenir très vif chez les musiciens de sa génération et ce sont eux qui feront de certaines de ses compositions des standrads.
Stan Getz, Georges Shearing, Joe Pass, Mc Coy Tyner, Freddie Hubbard, Buddy Rich, Helen Merrill, Arturo Sandeval, et bien sûr Max Roach contribuèrent à la légende musicale de « Brownie »

Interprétations de Joy Spring :
   *Clifford Brown Max Roach quintet 1954
   *Gary Burton trio 1961
   *Freddie Hubbard avec le quintet de Phil Woods 1985
   *Gil Evans big band 1959
   *Monty Alexander Billy Taylor duo piano 1985
   *Arturo Sandoval - Trumpet evolution 2003
   *Mc Coy Tyner / John Scofield duo piano guitare - Things ain’t what they use to be(Blue Note) 1989
   *Chuck Findley et le Big Band de la RTS - concert Belgrade 16/04/2012
   *Oscar Peterson Trio avec Ray Brown (Basse), Herb Ellis (guitare)- live in NewPort 1975

Du lundi au vendredi 10h00

Animation A.Vacquié
Réalisation B.Bertrand