Vladimir Jankélévitch, un philosophe pour mémoire

Gulliver / culture / 17/01/2017

A l’occasion du spectacle "Questions de vie ou de mort" avec un choix de textes de Vladimir Jankélévitch donné au Carré Rondelet, nous évoquons la figure du philosophe avec des extraits d’archives. On y perçoit le vif mouvement de sa pensée centrée sur la précarité de l’existence. C’est l’occasion de retrouver ce philosophe si singulier, résistant, engagé et pédagogue passionné.
Questions de vie ou de mort. Création de la Compagnie du Visage, adaptation, textes et interprétation de Avner Camus Perez avec Géraldine Masson, piano et interprétation.
Le samedi 28 à 20h et le dimanche 29 à 17h. Carré Rondelet, rue de Belfort.

Quelques titres à lire :
Quelque part dans l’inachevé (en collaboration avec Béatrice Berlowitz) Gallimard. 1987.
L’irréversible et la nostalgie. Flammarion. 1983 .
Le je-ne-sais-quoi et le presque rien. Seuil. 1980 .
Ravel. Solfèges. Seuil. 1956 .

Extraits du séminaire à la Sorbonne sur L’immédiat de Vladimir Jankélévitch. Archives sonores INA. 1991-1992 .


Animation : A.Vacquié

Rediffusion mercredi18 Janvier 12h30
Portfolio