Jean - Pierre Melville fait son cinéma

24 notes/seconde / musique / 07/12/2016

Figure légendaire d’un cinéma français sombre dominé par des thèmes récurrents comme la solitude, la mort et l’échec, on lui doit plusieurs films notables tels que Le Silence de la mer, Le Samouraï ou encore Le Deuxième Souffle.
Ne voulant se soumettre à personne, Melville crée ses propres studios de réalisation. Ses films sont tournés de ce fait avec des pellicules de moindre qualité, ce qui aura pour avantage final de faire de lui le ’’ père ’’ du cinéma Nouvelle Vague.
Son caractère bien trempé lui vaut plusieurs engueulades avec de grands acteurs comme Lino Ventura et Jean-Paul Belmondo qui quittèrent plus d’une fois les films en courts de tournage. Melville a longtemps siégé à la Commission de la classification des oeuvres cinématographiques, devenant le fer de lance de l’interdiction de tout film à caractère pornographique. Son plus grand succès, et sans doute son dernier, se chiffre en 4 300 000 spectateurs avec « Aube rouge » sorti en 1970.Le 2 août 1973, alors qu’il mange dans un restaurant parisien, Melville est atteint d’un accident vasculaire cérébral le conduisant à la mort.
Animateur : Yves Desrichards

Diffusion : Mercredi 7 décembre - 19h

Rediffusion : Jeudi 8 décembre - 12h30
 
Portfolio