L’accueil de Dionysos en Grande-Grèce

Les mercredis de l'Antiquité / culture / 17/11/2016

Étranger par excellence car il arrive à Thèbes au terme d’un long voyage en Orient, Dionysos est pourtant au cœur des pratiques qui identifient un mode de vie à la grecque, à savoir le théâtre et la culture du vin. L’accueil réservé à sa différence et son intégration dans la cité constituent l’objet même de la tragédie qu’Euripide a consacrée aux Bacchantes à la fin du Ve siècle av. J-C.

Comment les populations italiques de Grande-Grèce ont-elles perçu à leur tour l’altérité de cette divinité ? Parmi les nombreux témoignages de son adoption, la céramique italiote offre, au siècle suivant, un corpus d’images où Dionysos apparaît comme un des signes de leur profonde hellénisation. Nous suivrons le parcours de son intégration à travers une sélection de scènes figurant différents épisodes de la vie et des actions emblématiques de ce dieu venu d’ailleurs.


Conférence : Mercredi 16 novembre au Musée Fabre - 18h30

Diffusion : Jeudi 17 novembre - 19h30