Maylis de Kerangal, réparer les vivants

Gulliver / culture / 15/11/2016

Entretien avec Maylis de Kerangal
Au moment où sort en salle l’adaptation du roman polyphonique de Maylis de Kerangal, il n’est pas inutile d’écouter à nouveau les propos de l’auteur que nous avions rencontré à la publication de son livre.
L’adaptation subtile qu’a fait Katell Quillévéré, est un bel hommage au roman initial et la distribution des personnages assez réussie mais il y manque la dimension intérieure qu’installe le roman chez son lecteur.
La différence entre le cinéma et la littérature est patente, l’image et les mots n’ont pas le même écho
chez le spectateur ou le lecteur.
Écoutons ou ré-écoutons Maylis de Kerangal, lisons ou relisons son roman multi fictionnel, voyons ou revoyons son adaptation cinématographique. C’est une merveilleuse occasion de mieux apprécier les différences entre langage littéraire et langage cinématographique.
Réparer les vivants de Maylis de Kerangal. Editions Verticales 2014
Réparer les vivants, film de Katell Quillévéré 2016 1h40. Cinéma Diagonal depuis le 1er novembre.


Animateur : Alain Vacquié

Rediffusion : Mercredi - 12h30
Portfolio