Blackbird

Thèmes z'et variations / musique / 05/03/2022

Cette semaine, nous avons ajouté à notre générique un chant d’oiseau, précisément celui d’un merle noir, connu aussi sous le nom de Turdus Merula pour les scientifiques. En Allemagne on le nomme Amsel, en Espagne Mirlo común, en Italie Merlo nero et au Royaume Uni Blackbird. Blackbird est aussi le titre d’une chanson que les fans des Beatles purent découvrir sur le double album paru en 1968 connu aussi comme le White album, car sa pochette était toute blanche avec seulement le nom du groupe en relief (The Beatles).
Blackbird est signé, comme la plupart des chanson des fab’ four, Lennon et McCartney, même si c’est ce dernier qui a écrit et composé Blackbird.
Le poème nous parle d’un merle aux ailes brisées et au regard noyé qui doit apprendre à voler et à voir pour être libre car le moment tant attendu est venu…
Mc Cartney précisait (s’il en était besoin) qu’il ne s’agissait pas seulement d’un merle blessé, mais bien d’une métaphore évoquant la lutte des noirs dans les états du sud des Etats-unis, ajoutant même que le ’blackbird’ pouvait être considéré comme une ’black girl’ se dressant dans les luttes pour les droits civiques. C’est donc plus à Martin Luther King et Malcolm X, aux luttes politiques des noirs d’Amérique et au-delà qu’il faut relier Blackbird, et non à l’ornithologie.

La Playlist
Blackbird interprété par:
  • The Beatles - 1968
  • Bireli Lagrène et Sylvain Luc - 1999 - album Duet
  • Trio Esperança - album De Bach à Jobim
  • The Paragons
  • Crosby, Still, Nash & Young - 1974 - album CSNY 1974
  • Bettye Lavette - 2020 - album Blackbirds
  • Ulf Wakenius - 2020 - album Taste of Honey
  • Jaco Pastorius
  • Franco Piccinno - 2016
  • Milos Karadaglic - 2016
  • Neil Diamond - 2010 - album Dreams
  • Bobby McFerrin - 1984 album The Voice (live)
  • Paul McCartney & Wings - 1975-76 - album Wings Over America

Diffusion par épisodes du lundi 28 février au vendredi 4 mars 2022 à 11h
Rediffusion en intégrale de révision le samedi 5 mars à 12h

Animation et réalisation : Marc Ossorguine